Parasites

Lasioderme du tabac

Description :

Le lasioderme du tabac mesure entre 2 et 3 mm. Ses ailes rigides de couleur brune rousse, que l’on peut apercevoir lorsqu’il ne vole pas, protègent une autre paire d’ailes membraneuses servant au vol. Lorsqu’il est possible d’observer l’insecte sous un plus fort grossissement, on peut distinguer les poils fins qui recouvrent son corps de même que ses antennes caractéristiques en dents de scie. Contrairement à la stégobie des pharmacies qui lui ressemble, ses ailes ne sont pas rayées par des points creux enlignés.

Comportement :

Après l’accouplement, la femelle produit habituellement de 30 à 40 œufs, et parfois jusqu’à 100. La larve fuit la lumière. Après s’être nourrie et avoir creusé des tunnels dans les produits végétaux infestés, elle se confectionne un cocon de soie, recouvert de débris, à l’intérieur duquel elle se transforme en nymphe. Un délai de deux à trois mois s’écoule entre l’œuf et l’adulte. Celui-ci, l’adulte, vole davantage lors des journées nuageuses ou vers la fin de l’après-midi.

Endroits où on les remarque dans la maison :

Au Canada, la larve ne peut survivre à l’hiver que si elle se trouve à l’intérieur de bâtiments chauffés. Ailleurs, elle passe l’hiver dans des fissures et demeure au stade de larve pendant tout ce temps. L’adulte et la larve se nourrissent de tabac coupé et séché, de cigares ainsi que de plantes séchées en bouquet ou regroupées dans un herbier (collection) et de matières végétales retrouvées, par exemple, à l’intérieur des meubles rembourrés. Le lasioderme du tabac infeste les céréales, le riz, les épices (notamment le paprika, le poivre, la poudre chili, le curry, le gingembre et les graines de céleri), les raisins, les dattes, le café et le grain de même que les craquelins, les fruits séchés, les noix, le poisson séché, la moulée pour animaux, les graines pour oiseaux et les appâts à souris. Il s’en prend aussi à la soie, au cuir, aux livres, aux vêtements, aux médicaments, aux collections d’insectes morts, et on même déjà trouvé sur des rongeurs morts. Avec de telles habitudes alimentaires, on peut le retrouver à différents endroits dans la maison.

Méthodes de contrôle :


L’adulte et la larve causent des dommages, mais ceux occasionnés par cette dernière sont plus importants. Il est donc important de trouver la source d’infestation en procédant à une tournée d’inspection.

La larve devient dormante sous une température de 16 °C. À 18 °C, elle ne se développe pas (parce qu’elle ne s’alimente pas). Les adultes sont actifs lorsque la température est supérieure à 18 °C. Les cigares pourraient être entreposés 35 jours à 13 °C afin que les œufs ne soient pas viables. À 4 °C (au réfrigérateur), il faudrait plus de six jours pour tuer les adultes. Par contre, l’insecte serait tué à tous les stades de développement si les produits infestés étaient soumis à une température de 2 °C pendant 16 jours ou une température de - 4 °C pendant sept jours. Cependant un spécialiste en gestion parasitaire pourra vous proposer un traitement garanti.


logo ABC Les régions déservies en Estrie

 
 

Rejoignez-nous sur notre page Facebook!

Nouvelles

L’arrivée des nuits plus fraîches poussent plusieurs espèces de rongeurs à se préparer pour la période hivernale. Votre maison devient donc un lieu de refuge et ce, bien souvent à votre insu. Demandez une consultation.

La coccinelle asiatique ainsi que la mouche pollénie choisissent aussi nos demeures pour y passer l’hiver. Demandez une estimation gratuite sur nos traitements. Travail garanti.

Consultez aussi notre document sur les punaises de lit.

Heures d’ouvertures
Lundi au vendredi 8h à 17h

Témoignages

Eka Chimie utilise les services d’ABC Extermination depuis plus de 10 ans. 
« Vos services nous donnent une entière satisfaction. Votre personnel est sympathique et nous donne d’excellents conseils. Nous recommandons aux gens de faire appel à vos services. »

Michel Mercier, technicien
Planificateur de l’entretien
Eka Chimie