Parasites

Fourmi Gâte-Bois

Description :

Ces insectes sociaux sont répartis en différentes castes (ouvrières, soldats, reines, mâles) et leur apparence varie selon le groupe auquel ils appartiennent. Cette espèce est polymorphique, c’est-à-dire que la taille des individus peut varier entre ¼” et 5/8” de longueur. La reine est la plus imposante de la colonie.

Habitat :

La fourmi gâte-bois (charpentière) est un des ravageurs de structures les plus communs que l’on trouve à l’intérieur et à proximité de la maison. 

Elle creuse généralement des tunnels dans le bois humide mais peut facilement excaver dans d’autre type de matériel styromousse, isolants et même dans des panneaux de carton fibres (« tentest »).  Le milieu forestier constitue son habitat d’origine. Elle fait son nid dans des arbres morts et creux, des arbres vivants, des souches pourries ou des terriers creusés sous des troncs tombés et des pierres. Près des maisons, elle peut vivre dans des piquets de clôture, des piles de débris de bois ou des cordes de bois de chauffage. Naturellement, elle peut aussi s’installer dans la structure des habitations.

Un nid royal (nid mature) peux compter jusqu’à vingt nids satellites. Les nids satellites sont des sous-colonies du nid royal et peuvent se situer par exemple : dans une porte de bois, sous un bain, dans des boîtes de carton, sous l’isolation, dans des poutres de soutient, du polystyrène (styromousse) ou dans les corniches.

La fourmi gâte-bois a tendance à suivre une piste définitive (phéromones). Elle est plus active le soir. Il est même possible parfois d’entendre un bruissement dans les murs.

Cycle biologique :


Une fois dans son nouveau domicile, la reine pond ses premiers petits œufs blancs. Elle est la seule femelle qui pond dans une colonie et elle consacre sa vie à cette occupation. Une colonie est bien consolidée au bout de trois à six ans, alors qu’elle compte 2 000 ouvrières ou plus. À partir de ce moment, la reine produit à la fin de chaque été des individus ailés et sexués (mâles et futures reines). Ces nouveaux adultes reproducteurs accumulent des réserves et hivernent dans la fourmilière. Les ouvrières peuvent vivre environ sept ans et la reine jusqu’à 17 ans.

Nourriture :

La fourmi gâte-bois se nourrit principalement de miellat de puceron, de d’autres insectes (vivants ou morts) et de suc des plantes. Lorsqu’elles entrent dans nos maisons, les fourmis ajoutent à leur menu une variété d’aliments sucrés, des viandes, de la nourriture pour animaux et des matières grasses. Elles peuvent manger presque tout ce dont les humains se nourrissent. Les ouvrières peuvent se déplacer jusqu’à une centaine de mètres du nid dans leur quête de nourriture.

Prévention :

Éliminer les sources d’humidité qui peuvent affecter des pièces de bois, réparez les tuyaux et les toits qui fuient, ventiler adéquatement les parties humides de la maison.

Éliminer le bois pourri autour de la maison.

Éviter d’accumuler de grosses pièces de bois près des fondations.

Ranger adéquatement le bois de chauffage, en surélevant les piles de bûches par rapport au sol. Placez-les suffisamment loin des bâtiments.

Couper les branches des arbres et des arbustes de façon à ce qu’elles ne touchent pas ou ne dominent pas la structure de la maison. (Les fourmis peuvent se laisser tomber d’une branche pour aller explorer de nouveaux territoires.) Réparer et élaguer les arbres endommagés; enlever les souches.

Traitement :

En faisant appel à un spécialiste de la gestion parasitaire, les étapes et procédures d’interventions seront établies selon les dommages. En général, il faut traiter l’intérieur du grenier, autour des aires de la tuyauterie, les vides de structures à risque et tout le périmètre environnant. Un traitement extérieur au printemps est nécessaire afin d’éliminer les nids extérieurs pouvant potentiellement devenir envahissants.
Tous nos traitements contre la fourmi gâte-bois sont garantis pour une période d’un an.


logo ABC Les régions déservies en Estrie

 
 

Rejoignez-nous sur notre page Facebook!

Nouvelles

L’arrivée des nuits plus fraîches poussent plusieurs espèces de rongeurs à se préparer pour la période hivernale. Votre maison devient donc un lieu de refuge et ce, bien souvent à votre insu. Demandez une consultation.

La coccinelle asiatique ainsi que la mouche pollénie choisissent aussi nos demeures pour y passer l’hiver. Demandez une estimation gratuite sur nos traitements. Travail garanti.

Consultez aussi notre document sur les punaises de lit.

Heures d’ouvertures
Lundi au vendredi 8h à 17h

Témoignages

Pizzéria Orford est client d’A.B.C extermination depuis son ouverture à Magog. 
« Votre professionnalisme, votre service et votre disponibilité ont toujours répondu entièrement à nos besoins. Vous êtes les meilleurs! Bravo! »

Nicole Blanchard,
propriétaire Pizzéria Orford, Magog